Vous êtes ici : DESIGNMOTEUR » Auto » Jaguar F-Type Project 7 by SVO : hommage à la Jaguar D-type et aux sept victoires at Le Mans

Jaguar F-Type Project 7 by SVO : hommage à la Jaguar D-type et aux sept victoires at Le Mans


Jaguar Project 7 est la première voiture conçue par le département de personnalisation de la marque Jaguar, dénommé SVO pour Special Véhicle Operations. On se souvient en 2013, à Goodwood lors du Festival of Speed, la Jaguar Project 7 avait marqué les esprits avec son V8 poussé à 575 chevaux qui en faisait alors la Jaguar la plus puissante et la plus rapide de tous les temps. Ce n’est qu’un an plus tard, toujours à Goodwood en 2014, que la sauvage Project 7 se laissa approché. Encore une année plus tard, mi-2015 certains Drivers pouvait prendre son volant. Égalée depuis par la F-TYPE SVR à la puissance similaire, 575 ch, qui a été présenté au Salon de Genève 2016, la Project 7 devrait connaître une héritière. Mais, il y a quelques jours Jaguar a publié une vidéo intitulée ‘Exclusivity Unleashed’, le 27 mai 2016. Donc j’en profite pour présenter le design et le moteur de la Jaguar Project 7. …avant Goodwood 2016 !

Jaguar Project 7 – Exclusivity Unleashed


– 27th May 2016 – Project 7, the first Jaguar performance vehicle from our Special Vehicle Operations division, pays tribute to one of the most famous and iconic racing Jaguars: the three-time Le Mans winning D-type. Go behind the scenes at SVO in our exclusive film, and see how we build a product of pure passion

Project 7 ?

Le nom de Project 7 vient du nombre de victoire de Jaguar au Mans, sept fois entre 1951 à 1990 – un record pour un fabricant britannique.

Les sept victoires de Jaguar aux 24 Heures du Mans :

  • 1951 – Peter Walker-Peter Whitehead – Jaguar C
  • 1953 – Tony Rolt-Duncan Hamilton – Jaguar C
  • 1955 – Mike Hawthorn-Ivor Bueb – Jaguar D
  • 1956 – Ninian Sanderson-Ron Flockhart – Jaguar D
  • 1957 – Ron Flockhart-Ivor Bueb – Jaguar D
  • 1988 – Jan Lammers-Johnny Dumfries-Andy Wallace – Jaguar XJR 9
  • 1990 – John Nielsen-Price Cobb-Martin Brundle – Jaguar XJR 12

Mike Hawthorn et Ivor Bueb se sont imposés aux 24 Heures du Mans 1955 à bord d’un exemplaire de cette déesse au dessin si fluide, imités en 1956 par Ninian Sanderson et Ron Flockhart. En 1957, Ron Flockhart et Ivor Bueb achèvent cette série de trois succès de rang. Jaguar décida à l’époque de produire la Jaguar XKSS, sorte de dérivée de la Type D, avec le moteur XK de 3453 cc fournissant 250 ch et capable d’atteindre les 265 km/h. Une voiture qui semble sortie d’une grille de départ de course automobile… Jaguar a eu envie de ressusciter cet esprit, avec la F-Type Project 7, 60 ans après le lancement de la Type D.

Jaguar F-TYPE Project 7 - Jaguar D-TYPE - on track

Jaguar F-TYPE Project 7 – Jaguar D-TYPE – on track

Jaguar D-Type

La Jaguar Type D est une automobile de course produite par le constructeur automobile Jaguar, or Jaguar D-Type in English. Comme son nom l’indique, elle remplace la Jaguar C-Type et précède la Jaguar Type E. Victorieuses aux 24 Heures du Mans en 1955, 1956 et 1957, la Jaguar D-type est une des vedettes de l’épreuve.

La Jaguar Type-D signe sa première victoire mancelle en 1955, parcourant 4 135 km à une moyenne de 172 km/h – un record à l’époque. Portant le numéro 6, elle est pilotée par Mike Hawthorn et Ivor Bueb, qui seuls terminent l’épreuve sur les trois Jaguar engagées. La no 8 de Norman Dewis et Don Beauman termine dans le sable après onze heures de course tandis que la no 7, pilotée par Tony Rolt et Duncan Hamilton, doit interrompre sa course en raison d’ennuis mécaniques.

Jaguar D-TYPE - on track

Jaguar D-TYPE – on track

En 1956 Ninian Sanderson et Ron Flockhart sont les vainqueurs, puis ce même Ron Flockhart cette fois associé à Ivor Bueb en 1957. Au terme de la saison 1961, la D-Type remporte encore le Championnat d’Australie GT avec Frank Matich.

Le dessin indéniablement fluide de la Jaguar Type D est le résultat du travail de l’aérodynamicien Malcolm Sayer. Engagé chez Jaguar au début des années 1950, celui-ci « rénove » le style des modèles du constructeur anglais. Ses connaissances en aérodynamique lui permettent d’améliorer les performances des modèles de course, sur lesquels il travaille en collaboration avec William Lyons et Bill Heynes.

La Type D est reconnaissable à son long capot et à un arrière effilé prolongé par une dérive originale — la Type D est la seule, en 1955, à avoir opté pour un tel appendice — placée derrière l’appui-tête du pilote afin d’augmenter la stabilité à haute vitesse, elle est conçue sans calandre. Seul un tunnel central et ovale permet d’alimenter en air le moteur. Les jantes sont des Dunlop bi-métal 16 pouces. L’échappement latéral est parfois remplacé par un échappement arrière.

Quatre évolutions de carrosserie se succèdent : museau court et pare brise monoplace, dérive fine rivetée, pare brise bi-place, museau long et dérive intégrée courte, puis dérive longue.

La Jaguar Type D est propulsée par un moteur de 6 cylindres en ligne de 3 442 cm3 de cylindrée, développant 241 ch.

Les derniers exemplaires construits reçoivent un 3.8 litres et certains sont ensuite re-motorisées en 3 litres pour concourir dans cette classe de cylindrée. Elle est techniquement audacieuse pour l’époque, étant donné qu’elle adopte une carrosserie à structure monocoque ainsi que des freins à disques sur les 4 roues, système de freinage encore peu utilisé à cette époque. Seuls le bloc moteur en fonte et le pont AR rigide, ainsi que la longue course des pistons, limitant le régime, trahissent la conception ancienne5. Sa mécanique et son aérodynamisme travaillé lui permettent néanmoins d’atteindre une vitesse maximale de 260 km/h.

Jaguar F-TYPE Project 7 - Jaguar D-TYPE - on road

Jaguar F-TYPE Project 7 – Jaguar D-TYPE – on road

Présentation de la Jaguar Project 7

Jaguar Project 7 – Dynamic Debut at Goodwood 2013 Festival of Speed


Jaguar’s Project 7 concept made its dynamic debut at the 2013 Goodwood Festival of Speed on 12th July. Project 7 is a brand new design study based on Jaguar’s acclaimed F-TYPE – its all-new, two-seater, convertible sports car. Powered by a 550PS version of Jaguar’s 5.0-litre Supercharged V8 engine, Project 7 can hit 60mph in 4.1 seconds, and a limited top speed of 186mph. This short film shows Project 7 complete its final shakedown run before Goodwood.

Design de la Jaguar Project 7

La Project 7 est basée sur la superbe Jaguar F-Type, équipée d’éléments rappelant la Jaguar D-Type.


==> L’élégance du félin, du dessin, du design Jaguar : the F-TYPE Coupé

==> Jaguar F-TYPE SVR …supercharged 5.0L V8 …575 ch. Automobile Jaguar supercar bestiale 200mph

« Special Operations a été créé pour concevoir des produits et des services permettant à nos clients les plus exigeants et les plus enthousiastes de se faire plaisir avec nos voitures. La F-TYPE Project 7 en est l’exemple. C’est la Jaguar de série la plus puissante jamais produite et elle rend hommage aux sept victoires de Jaguar au Mans en reprenant les signes distinctifs de la type D qui célèbre cette année ses 60 ans. » – John Edwards, Managing Director, Jaguar Land Rover Special Operations


Design extérieur de la Jaguar Project 7

Jaguar F-TYPE Project 7 - front side-face / profil avant

Jaguar F-TYPE Project 7 – front side-face / profil avant

Jaguar F-TYPE Project 7 - front / avant

Jaguar F-TYPE Project 7 – front / avant

La Jaguar F-TYPE Project 7 conserve le design distinctif et minimaliste du concept original de 2013. Cette étude, faite sur le temps libre, était destinée à associer la richesse de l’héritage sportif de Jaguar à la nouvelle sportive révolutionnaire de l’époque : la F-TYPE.

Sous la direction de Ian Callum, Director of Design de Jaguar, l’esquisse – d’une monoplace sportive au profil aérodynamique, à la présence musclée et au pare-brise abaissé – est passée du papier à la modélisation numérique puis à la course de côte de Goodwood et au Mans Classic en quelques mois seulement. Et maintenant à la production en série.

« La F-TYPE Project 7 constitue le parfait exemple de la façon dont notre équipe de design a pu progresser rapidement, avec nos collègues ingénieurs, du concept à la production physique – nous avons repoussé les limites du possible sans toucher à la pureté des lignes.
Moderne, déterminée, avec une allure qui montre clairement ses intentions, la F-TYPE Project 7 est la parfaite incarnation moderne de la-type D qui l’a inspirée. » – Ian Callum, Director of Design, Jaguar

Les « lignes de cœur » de la F-TYPE Project 7 sont celles de la sportive F-TYPE. Elles s’harmonisent avec la dérive arrière inspiré de la type D dont la courbe descendante part derrière la tête du conducteur et incorpore un arceau de protection. Maintenant biplace, la F-TYPE Project 7 est dotée d’un second arceau de sécurité derrière le siège passager.

Les modifications aérodynamiques de la F-TYPE Project 7 comprennent un spoiler avant avec une partie inférieure en plastique moulé et une partie supérieure en fibre de carbone. Les jupes latérales, le diffuseur arrière et un spoiler ajustable sont également en fibre de carbone. Tous ces éléments confèrent à la F-TYPE Project 7 une portance 177% supérieure à celle de la F-TYPE Cabriolet à sa vitesse maximale de 300 km/h.

Le couvercle arrière, les prises d’air du capot et latérales et les coquilles de rétroviseurs sont également en fibre de carbone. La longueur du pare-brise est réduite de 114mm, réduisant la hauteur totale de 30,5mm ; les vitres latérales sont nouvelles pour s’harmoniser. Une capote Bimini a été spécialement conçue pour la F-TYPE Project 7. Elle s’accroche sur le rail supérieur du cabriolet, et peut être pliée et rangée dans la malle arrière – qui offre 196 litres de capacité.

Jaguar F-TYPE Project 7 - top side-face / top profil

Jaguar F-TYPE Project 7 – top side-face / top profil

Jaguar F-TYPE Project 7 - side-face / profil

Jaguar F-TYPE Project 7 – side-face / profil

Les principales modifications sont pour l’extérieur un carénage derrière la tête du pilote, des composants en fibre de carbone sur mesure avec un nouveau déflecteur avant, des jupes latérales et un diffuseur arrière, le pare-brise abaissé et le pare-chocs avant redessiné.

Jaguar F-TYPE Project 7 - rear side-face / profil arriere

Jaguar F-TYPE Project 7 – rear side-face / profil arriere

Jaguar F-TYPE Project 7 - rear / arrière

Jaguar F-TYPE Project 7 – rear / arrière

Les rétroviseurs extérieurs inspirés de ceux vus du concept car C-X16 qui annonçait la F-Type. Le pare-brise a été abaissé, tandis que la nouvelle face avant intègre des prises d’air et les phares sont entourés de noir brillant au lieu de chrome.

Côté modifications aérodynamiques, on retrouve une lame avant en fibre de carbone, des jupes latérales, un diffuseur arrière et un aileron arrière réglable.

Ultra Blue, Glacier White, Ultimate Black, Caldera Red et British Racing Green sont les teintes du pelage de la Jaguar F-Type Project 7

Jaguar Project 7 – Design Film


The design and development story for Project 7 which is based on Jaguar’s acclaimed F-TYPE, its all-new, two-seater, convertible sports car and winner of the World Car Design of the Year 2013 award.

Design intérieur de la Jaguar Project 7

L’intérieur Projet 7 dispose d’un siège unique composite abaissée de 30 mm avec harnais de course, un porte-casque et belle sellerie en cuir damassé avec surpiqures.

Jaguar F-TYPE Project 7 - seat / siège

Jaguar F-TYPE Project 7 – seat / siège

En 2014, le concept initial de type monoplace a été transformé en biplace, avec arceaux de sécurité pour le conducteur et le passager maintenant intégrées dans la version de série.

Jaguar F-TYPE Project 7 - interior / intérieur

Jaguar F-TYPE Project 7 – interior / intérieur

Le conducteur et son passager sont assis dans des sièges baquets légers, inspirés du monde de la course et habillés de motifs sportifs en losange. Des harnais 4 points sont disponibles en accessoires. On retrouve des inserts en fibre de carbone sur la console, un volant en Alcantara (avec option cuir), des palettes de changement de vitesses en aluminium usiné et des seuils de porte spécifiques portant le logo Project 7.

Pour renforcer son attractivité unique, la F-TYPE Project 7 de 2014 sera assemblée à la main par Special Operations selon des standards stricts, et proposée en édition limitée à un maximum de 250 unités pour le monde entier. Chaque voiture portera une plaque numérotée située entre les deux sièges et signée par Ian Callum.


Moteur de la Jaguar Project 7

Supercharged 5.0 V8 550 - engine / moteur - Jaguar

Supercharged 5.0 V8 550 – engine / moteur – Jaguar

Reprenant le moteur V8 suralimenté de 5.0L de 550 ch, de la F-TYPE, il dispose maintenant de 25 ch supplémentaire disposant au total d’une puissance de 575 ch et 680 Nm de couple. La puissance est transmise aux roues arrière grâce à l’excellente transmission Quickshift 8 rapports de deuxième génération ZF, avec électronique du différentiel actif.


Châssis de la Jaguar Project 7

Le speedster repose sur des jantes alu en 20 pouces noires dont 5 des 10 branches en fibre de carbone.

Jaguar F-TYPE Project 7 - wheel / jante

Jaguar F-TYPE Project 7 – wheel / jante

La ligne d’échappement est spécifique à ce modèle et dispose de 4 sorties rondes via système d’échappement à écoulement libre avec une finition céramique.

La F-TYPE Project 7 est dotée du système Active Sports Exhaust comprenant 4 sorties d’échappement, de couleur noire mate et recouverts de céramique. Le système utilise dans la partie arrière de l’échappement des clapets contrôlés électroniquement et configurés pour s’ouvrir en fonction d’un nombre de paramètres et rediriger les gaz en flux direct pour réduire la contre-pression et améliorer la sonorité.

Le châssis est surbaissé de 10 mm par rapport à celui d’une F-TYPE V8 S. Les freins sont en carbone céramique sont issus de le F-Type R Coupé.

« Avant tout – la F-TYPE Project 7 est rapide… Elle reprend toutes les technologies-clés de la F-TYPE R Coupé pour fournir une réponse immédiate à toutes les commandes du conducteur, mais en en repoussant encore les limites. Le résultat est une expérience de conduite pure qui implique complètement le conducteur. » – Mike Cross, Chief Engineer – Vehicle Integrity, Jaguar

Au final, 80 kg de moins que le F-Type de base, avec 1585 kg, le 0 à 100 km/h est abattu en 3,9 sec et la VMax est limitée électroniquement à 300 km/h. Homologuée, le Projet F-Type 7 dispose d’un toit amovible et de 196 litres d’espace de rangement dans le coffre.

Jaguar Project 7 – The Fastest and Most Powerful Production Jaguar


‘What if?’ – The question that constantly guides us to bigger things. This time, we’re producing the F-TYPE Project 7 in an exclusive run of up to 250 units, which will be debuted at Goodwood Festival of Speed on 26th June. As our most focused derivative of the award-winning F-TYPE, Project 7 is the fastest and most powerful production Jaguar ever built, capable of 0-100 km/h in 3.9-sec.


Source et images :
Jaguar


English summary:

Jaguar F-TYPE Project 7 : racing performance vehicle to tribute seven victories at Le Mans



Comments are closed.